Revenir au Blog

Mon avis sur le framwork CSS Bootstrap

Logo Bootstrap
Cet article est un repost de l'article que j'ai posté sur LinkedIn (Article sur LinkedIn)

J’ai décidé récemment d’apprendre à utiliser le framework CSS « Bootstrap », assez demandé en entreprise, pour remplir mes compétences. Sorti de la tête de développeurs du réseau social Twitter, Mark Otto et Jacob Thornton, durant l’année 2010. Twitter met Bootstrap en open-source en août 2011 et dès janvier 2012, il devient le projet le plus populaire sur Github. Plus de 269'000 projets utilisent actuellement Bootstrap sur Github, il est encore très populaire dans sa version 4, qui a fait l’apparition de Flexbox dans son système de grilles. Mais tous les projets web ne l’utilisent pas et ses concurrents sont présents sur le marché, sont dominés mais pas écrasés, pourquoi ?

Bootstrap propose donc des classes CSS et des plugins JavaScript afin d’aider la production de site web, il propose une grille de 12 colonnes, qui s’adapte de façon responsive (afin de permettre aux smartphones et petits écrans de lire le site de façon agréable) et est configurable si le développeur s’en donne la peine. Il propose aussi des classes CSS afin de styliser les balises HTML courantes (boutons, formulaires, barre de navigation, etc.), et des plugins JavaScript à partir d’un autre framework populaire jQuery (afin de réaliser des carrousels, des listes déroulantes, etc.). Mais tout ceci a un coût de ressource important.

Pour un petit projet, l’utilisation de Bootstrap n’est pas recommandé : l’intérêt d’un framework est de permettre une mise en place rapide de certains éléments, ce que fait parfaitement Bootstrap mais pour un petit projet, la majorité de ce que propose Bootstrap est superflu, oui vous pouvez réduire la taille des fichiers Bootstrap et ne choisir que l’essentiel dont vous avez besoin (avec SASS), mais ça prend du temps, et vous auriez pu passer ce temps à programmer à la place. Concernant un projet plus important, les développeurs préfèreront de partir de rien (from scratch) et tout doit être optimisé, encore une fois, Bootstrap n’est pas adapté dans ce cas-là. Ensuite les classes proposées par Bootstrap font que les sites commencent à tous se ressembler et vous savez quand tel ou tel site utilise le framework et quand vous avez besoin de plusieurs classes pour façonner un bouton, vous pouvez vous retrouver avec trois lignes de codes complètes juste pour un seule petit bouton.

Bootstrap est un outil puissant, assez facile à prendre en main et assez complet, sa popularité prouve que c’est un framework CSS important dans le paysage du développement web, mais qu’il n’est pas adapté à toutes les situations et qu’il faut toujours réfléchir en termes de performance et si c’est vraiment rentable d’augmenter considérablement le temps de chargement pour deux-trois classes pour faire un site vitrine. Les autres frameworks CSS sont dans la même situation que l’exemple de cet article, certains plus adaptés à certaines situations.

C’est pourquoi je conseille l’utilisation de Bootstrap seulement si votre entreprise vous le demande personnellement ou dans le cahier des charges, et pour vos projets personnels, quand vous sentez que vous en avez vraiment besoin, pour ma part je ne l’utiliserai que dans des projets moyens et quand mon lead développeur me le demandera.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Gravatar de Vincent Vincent 19/09/2019 à 18h42min
First !